REMANIEMENT post élections municipales – Djebbari décroche un demi ministère

Remaniement post Élections Municipales  
Jean Baptiste Djebarri décroche un demi-ministère
Même si la mise en place d’un véritable ministère des transports, tant voulu par le secteur, n’est pas pour demain, Djebbari aura davantage les mains libres en tant que ministre délégué. Mais quelle est la différence entre secrétaire D’État aux transports et ministre délégué aux transports ? L’UNOSTRA  vous informe .

En réalité, le ministre délégué, souvent considéré comme un « sous-ministre », partage la même mission qu’un ministre de plein exercice mais est placé sous sa tutelle. Parmi les quelques différences : jusqu’à présent, Djebbari ne participait au Conseil des ministres que lorsque l’ordre du jour comportait une question concernant son département ministériel. Désormais, il pourra participer à tous les conseils sans exception. Autre atout, non négligeable : Djebbari aura au moins gagné un salaire plus conséquent puisque sa rémunération est la même que le ministre de tutelle (9 940 euros au lieu de 9 443 euros !).
Air France, Airbus, les dossiers brûlants, particulièrement dans l’aérien, attendent le nouveau ministre délégué aux transports.
Les transporteurs n’ont pas dit leur dernier mot. Djebbari n’a donné aucune réponse au projet de plan de relance proposé par les fédérations de transport routier. Il est resté muet depuis plusieurs semaines. Même constat pour le contrat de transition énergétique. L’ancien secrétaire d’Etat aux transports parlait d’une rapide signature, sauf que rien n’a été négocié avec la filière du véhicule industriel.
Jean-Baptiste Djebbari va devoir se rappeler que le transport, c’est aussi sur les routes, pas seulement dans les airs.
Paris le 7 juillet 2020
 

                                                                     Source TRM24