TAXE POIDS LOURDS : pour l’UNOSTRA C’EST TOUJOURS NON

COMMUNIQUE DE PRESSE
Taxe poids lourds : les entreprises du transport routier de marchandises ne sont pas des boucs émissaires !
Interrogée ce matin sur la proposition de la CGT de taxer les poids lourds afin de contribuer au financement de la SNCF, Élisabeth Borne, ministre des Transports a confirmé l’intention du Gouvernement de faire payer les poids lourds pour participer au financement des infrastructures et que les modalités d’une telle contribution seraient débattues au Parlement dans les prochaines semaines.
Avant toute discussion et en tout premier lieu, la FNTR, l’union TLF et l’UNOSTRA  rappellent avec constance leur refus strict à toute contribution supplémentaire quelle que soit la forme de la taxation. La compétitivité des entreprises du transport routier de marchandises, déjà extrêmement fragilisée par la forte concurrence internationale, ne doit pas être sacrifiée. La Profession ne peut pas être le bouc-émissaire d’une inefficacité étatique en recherche de financement pour les infrastructures. Sauf si le souhait du Gouvernement est de voir les poids lourds français remplacés par des poids lourds étrangers…
« Les 3 fédérations  expriment  à nouveau leur opposition la plus ferme à toute taxation supplémentaire du seul mode de transport routier qui aurait pour conséquence d’handicaper la compétitivité de nos entreprises et leur capacité à poursuivre les efforts considérables engagés pour mener à bien la transition énergétique »
L’argent ne manque pas ! Il est tout simplement détourné de la route
Les recettes actuellement engendrées par les usagers de la route (à savoir 39 milliards d’euros collectés chaque année) doivent être mieux fléchées vers la régénération des infrastructures et ce sans qu’il soit nécessaire de créer des recettes supplémentaires. En effet, face aux baisses des dotations nationales, les régions recherchent de nouvelles sources de financement et réclament la taxation régionale des poids lourds. Or, les régions et départements bénéficient de la moitié de la TICPE collectée par l’État, soit 14 milliards d’euros…  Qu’elles utilisent principalement pour couvrir les dépenses sociales.
Combler la dette ferroviaire ? Taxation des poids lourds ! Accélérer le report modal ? Taxation des poids lourds ! Financement des infrastructures ? Taxation des poids lourds ! La taxation des poids lourds pour résoudre tous les problèmes rencontrés actuellement par le Gouvernement en termes de mobilité est un argument qui commence à lasser….
 Paris le 3 avril 2018