INTEMPÉRIES EN GUADELOUPE et MARTINIQUE

Routes impraticables : les transporteurs refusent d’endosser le surcout lié au rallongement des itinéraires
L’état de catastrophe naturelle vient d’être décrété pour plusieurs communes en Guadeloupe et en Martinique.
Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a annoncé mardi 17 novembre que l’état de catastrophe naturelle serait décrété pour plusieurs communes de Martinique et de la Guadeloupe, frappées par de fortes intempéries ces derniers jours.
Pour la Martinique, Il s’agit de Gros Morne, Sainte-Marie, Le Marigot Le Robert et La Trinité. Pour la Guadeloupe, sept communes ont fait également une demande.
L’UNOSTRA a interpellé les autorités locales de la Martinique ainsi que les ministères des transports et de l’outre-mer sur la nécessité absolue de rendre praticable et sans délai la RNI en Martinique afin que l’acheminement des personnes, des marchandises et les chantiers en cours puissent reprendre au plus vite.
Les solutions alternatives rallongent les temps de parcours et pour l’instant les donneurs d’ordre refusant de les prendre en charge l’UNOSTRA SOTRAMCA Martinique a décidé de suspendre toute livraison.
L’Unostra vous invite à retrouver le témoignage de Daniel JACQUENS Président de l’UNOSTRA Martinique en cliquant sur le lien ci-dessous
https://viaatv.tv/poids-lourds-la-deviation-par-saint-pierre-inquiete/
Paris le 18 novembre
                                                                                                      Source viatv.tv