HALTE AU CAR BASHING !

Le Gouvernement n’a de cesse d’inciter les citoyens à consommer produits et prestations pour relancer l’économie, mortifiée par des baisses de chiffre d’affaires dues à la COVID 19. Ces baisses pouvant aller jusqu’à – 70% dans le transport routier.
En parallèle les conséquences sanitaires et économiques de la COVID 19 alimentent les journaux d’informations 24 heures sur 24 : privilégiant, les exemples de contamination mondiaux (population -7 milliards d’individus) pour sensibiliser les français (67 millions d’habitants).
Il en est ainsi du reportage du 3 septembre du journal télévisé de France 2 à 20h, au cours duquel il est question du cas de 2 autocars chinois (population de la chine 1.4 milliard !)  Circulant avec une climatisation en circuit fermé et qui a vu une personne en contaminer une vingtaine d’autres.  Pas un mot pour faire le parallèle avec les autocars français qui eux se battent depuis 6 mois pour mettre en œuvre toute la sécurité sanitaire dans les autocars, et surtout mettre en exergue par exemple le système de climatisation développé par VOLVO :

La stratégie d’origine du système de climatisation était basée sur un ratio d’air extérieur et d’air recyclé. La part d’air recyclé pouvait aller jusqu’à 30 %. La nouvelle stratégie développée par VOLVO permet une alimentation en air extérieur de 100 %.
Le flux constant d’air permet de renouveler intégralement l’air du véhicule. La suppression des phases de recyclage limite le risque de rediffusion d’un virus qui serait présent dans le véhicule. La position de l’entrée d’air principale en toiture, à plus de 3 m de hauteur, limite le risque de présence de Virus dans l’air aspiré.
La mise en place de ce nouveau mode de gestion de la climatisation est réalisable sur les véhicules neufs et sur les véhicules en circulation. VOLVO propose également un package basé sur un système de désinfection à l’ozone disponible sortie usine.
Les reportages sur la sécurité sanitaire mise en place dans les trains et les avions n’ont pas manqué d’être diffusés. Par contre on cherche encore ceux dédiés au transport de voyageurs par autocars et diffusés par les médias et le gouvernement à une heure de grande écoute.  Alors que cette activité fait vivre des milliers de TPE PME en métropole et en outre-mer.
 
Halte au car bashing !
L’UNOSTRA interpelle sans relâche les Ministères COVID afin qu’une communication positive soit diffusée aux prescripteurs de voyages par autocars, que sont le corps enseignant, les associations et les collectivités territoriales
Paris le 7 septembre 2020