GILETS JAUNES – UNE ILE BLOQUEE

COMMUNIQUE DE PRESSE OUTRE MER
 MOUVEMENT SOCIAL : une ile bloquée

 

Le mouvement des gilets jaunes entame sa troisième semaine et les transporteurs de l’ile de la réunion connaissent les mêmes difficultés que leurs collègues de la métropole
Voire davantage.
Le port est totalement fermé : 1500 conteneurs sont en attente d’être livrés et 3000 conteneurs ont été livrés sur l’île Maurice ; les bateaux ne pouvant se permettre d’attendre en mer que la situation portuaire se débloque.
Les magasins ne sont plus approvisionnés. La population stocke de fortes quantités de denrées alimentaires ce qui qui va engendrer rapidement une pénurie.
Les hôpitaux ne sont plus approvisionnés en médicaments et les morgues sont fermées car  les enterrements ne peuvent plus avoir lieu.
Les banques sont fermées et par conséquent les distributeurs de billets ne sont plus approvisionnés.
Les écoles ont été fermées plus d’une semaine et réouvertes vendredi mais les services de transports scolaires n’étant pas assurés, les élèves n’ont pas pu se rendre en cours. De plus de nombreux enseignants sont absents. Ils leur est impossible de se déplacer sur l’île.
Il n’y a plus de carburant Seules les stations Leclerc sont approvisionnées : cette société possédant son propre dépôt pétrolier.
L’approvisionnement de ces stations est réalisé la nuit sous la protection des forces de l’ordre car les camions sont fréquemment attaqués par des manifestants.
Enfin les agressions sur la population se multiplient avec la mise en place par les gilets jaunes, d’un « paiement » pour passer les barrages.  Le refus de ce « péage » entraînant quant à lui le blocage total du véhicule.
La négociation est très difficile à construire car les « gilets jaunes » réunionnais n’ont pas de représentants et lorsqu’ils tentent d’en nommer un, leurs désaccords les entrainent à en venir aux mains.
La visite de la ministre de l’Outre-Mer Annick Girardin, mercredi dernier n’a pas modifié la situation.  Elle n’a pu annoncer que des mesures qui étaient déjà programmées pour les mois à venir.
L’ile de la Réunion est isolée du reste du monde. Les entreprises sont arrêtées, le bilan humain et financier va impacter tous les réunionnais…. Et la métropole
Saint Denis – Paris le 3 décembre 2018