LES AUTOCARISTES NE VEULENT PAS ÊTRE LES OUBLIES DU PLAN TOURISME

LES ACTEURS DU TOURISME PAR AUTOCAR SE MOBILISENT
Ils constituent une chaine indissociable du secteur du Tourisme
Ils sont à l’arrêt total depuis 8 semaines
Ils n’ont aucune information sur la date de la reprise de leur secteur
Ils ont décidé de s’unir pour crier leur désarroi face à l’absence de réponse de l’Administration à l’aube de la période phare de leur activité : l’été
Ils :  ce sont les transporteurs de voyageurs, les agences de voyages, et leurs partenaires : les concessionnaires d’autocars
Ensemble, ils assurent chaque jour la mobilité touristique indispensable aux français, aux millions de touristes et aux milliers de personnes atteintes d’un handicap, qui chaque année visite la France et l’Europe
Qu’il soit dédié au transport local, national ou européen l’Autocar est la pierre angulaire de cette économie : LE TOURISME
Les marchés des acteurs du TOURISME, leurs investissements se négocient un an à dix-huit mois avant la réalisation des prestations.  Aujourd’hui, ils n’ont aucune visibilité sur 2020-2021.  Ils n’ont aucune perspective de reconquête de leur chiffre d’affaire pour les mois à venir. Le maintien de leur effectif salarié ne peut plus être assuré.
C’est la raison pour laquelle tous les acteurs du TOURISME en AUTOCAR réclament urgemment la tenue de réunions ministérielles dédiées à cette activité et ceci en leur présence et celle d’un représentant du ministère de l’éducation nationale.
Les points essentiels au maintien et au redémarrage de leurs activités doivent être traités, clarifiés et encadrés juridiquement, et ce sans délai :
Leurs demandes prioritaires portent sur les points suivants :
  • Le report des échéances de crédit et de leasing jusqu’au 31 mars 2021
  • Le report des échéances des PGE – BPI, d’une année supplémentaire
  • Une exonération des charges sociales jusqu’à la reprise de l’activité :
  • Pas de recettes = pas de charge sociales.
  • La confirmation de l’éligibilité au chômage partiel jusqu’au 31 décembre 2020
  • La diffusion rapide d’un calendrier de reprise des activités et de sa mise en œuvre dans le cadre du COVID 19.
Tous les acteurs du TOURISME en autocar doivent bénéficier des mesures de soutien et de redémarrage de l’activité Tourisme, et il est essentiel qu’en la matière, les divergences de recommandations et suggestions fortes entre les différents Ministères cessent au plus vite.
Le maintien de l’accès à la culture et aux loisirs de millions de français et d’européens ne se fera qu’à ce prix.
Paris le 7 mai 2020