ELLES SONT 142 000 : QUE FONT ELLES ?

Le dernier rapport de l’OPTL révèle  que la branche Transport comptabilisait plus de 142 200 femmes, soit un cinquième de l’effectif total. La part des femmes en conduite augmente pour atteindre 11 %.

Le nombre de femmes dans les entreprises de la branche a progressé plus rapidement que celui des hommes. La part des femmes dans le transport sanitaire est stable (39 % des salariés de ce secteur sont des femmes), ce taux de féminisation reste le plus élevé, devant celui du transport routier de voyageurs qui progresse d’un point par rapport à 2017 (28 % de femmes dans ce secteur). Cependant, l’activité Marchandises au sens large (incluant le déménagement, la location, les auxiliaires, les prestataires logistiques) regroupe 63 % des femmes salariées de la Branche.
La famille professionnelle gestion est la plus féminisée, avec 79 % des postes de cette famille occupés par des femmes, suivie de la famille professionnelle interprofessionnelle avec 67 % de femmes salariées, et de la famille professionnelle Ventes-Achats où plus d’un salarié sur deux est une femme. À l’opposé, seulement 8 % des postes de Maintenance sont occupés par des femmes (1 point de plus qu’en 2017).
Les femmes ne sont majoritaires que parmi les employés (61 % des employés sont des femmes). Près d’un tiers des cadres ou agents de maitrise sont des femmes.
La part des femmes en conduite augmente pour atteindre 11 %

L’emploi de conduite regroupe 37 % des femmes salariées des entreprises de la convention collective, soit près de 52 000 femmes exerçant un emploi de conduite dans la branche.
En 2018, la part des femmes dans les effectifs de la famille professionnelle conduite augmente légèrement pour atteindre 11 % contre 10 % en 2017.
Dans le transport routier de voyageurs, les postes de conduite se féminisent un peu plus avec 26 % des postes occupés par des femmes (soit 22 000 salariées). C’est dans le transport sanitaire que la part des femmes est la plus élevée avec 36 % de salariées (soit plus de 19 000 salariées).
Le transport et la logistique  sont plus que jamais  des métiers ouverts aux femmes .
Paris le 16 janvier 2020

 

                                                                       
                                                                      Source TRM24