59ième congrès-un congrès connecté

59ième congrès de l’UNOSTRA : un congrès connecté

 Pour la 59ième fois les adhérents de l’UNOSTRA se sont réunis pour participer à leur congrès annuel, organisé, cette année, en Auvergne par le président local Michel Artaud.

 

Une forte délégation de transporteurs de la Martinique de la Guadeloupe et de la Guyane était présente, ayant participée la veille à une réunion ministérielle- UNOSTRA dédiée au transport routier dans les Antilles.

L’assemblée générale du matin, commune à la FNTR et à l’UNOSTRA a retracé les actions menées conjointement auprès des institutions locales pour permettre aux transporteurs d’améliorer la rentabilité de leurs entreprises avec une présentation de la BPI, et l’explication de l’opération TREMPLIN dans le domaine du recrutement de conducteurs. La trentaine de partenaires présents a pu, à loisir présenter ses produits et services à des transporteurs en phase de reconquête de nouveaux marchés.

L’après-midi était consacrée au 59ième congrès de l’UNOSTRA. Les débats ont débuté par un rappel de l’actualité du Transport dans les Antilles, au travers des actions de blocage menées par l’UNOSTRA Martinique et par l’USTR de Guyane au printemps dernier. Un point sur l’avancée des négociations en cours dans le secteur du TRM et du TRV a mené tout naturellement l’assemblée à se questionner sur l’issue des débats paritaires ayant eu lieu le 4 octobre avec le ministère du transport et du travail et concernant l’impact des Ordonnances sur les rémunérations dans le transport routier.

Les congressistes ont ainsi pu découvrir le contenu du protocole d’accord qui entrera en vigueur dès la parution du décret des ordonnances concernées.

La première table ronde a rappelé aux chefs d’entreprises toute l’importance de protéger leurs outils numériques et de former leur personnel face à une cybercriminalité galopante

La seconde table ronde accueillait plusieurs experts, constructeurs, fournisseur d’énergie, acteur de la formation, et représentant de la Ministre des Transports.  Chacun a exprimé l’avancée des travaux de son secteur dans le domaine du camion et de l’autocar autonomes.

A l’issue des débats qui ont suivi force a été de constater que si les expérimentations sont bien engagées un peu partout dans le monde elles ne sont pas de nature à résoudre le manque cruel de conducteurs de la profession dans la décennie à venir.

 

La nouvelle présidente, Sandrine Bachy, a donné le ton de son engagement à l’UNOSTRA en prononçant un discours percutant sur le paquet routier, le statut du travailleur détaché et le cabotage. Paul WEICK sous-directeur des transports routiers à la DGITM a exprimé la réponse de la ministre des transports, Elisabeth Borne en rappelant l’implication de l’UNOSTRA dans le domaine du transport routier de voyageurs et des travaux en cours dans le dossier du transport routier aux Antilles.

En 2018 L’UNOSTRA poursuivra  son combat pour un paquet routier européen qui permette aux PME-TPE du transport routier de marchandises et de voyageurs françaises, de renouer avec la croissance, car ce sont bien elles qui constituent le véritable flux sanguin des territoires qui maintient et développe l’emploi.

Paris le 10 octobre 2017

thời trang trẻ emWordpress Themes Total Freetư vấn xây nhàthời trang trẻ emshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữHouse Design Blog - Interior Design and Architecture Inspiration